Dernier Scoop

Actualités >

Communiqué du 25 avril 2018

Suite à une affaire récente, nous tenons à rappeler que l’UEJ n’a pas vocation à intervenir dans des conflits entre un auteur et un éditeur.

Néanmoins, parce qu’elle est consciente de l’importance capitale des relations entre les auteurs et les éditeurs, l’UEJ tient à affirmer que la création de jeu de société est une œuvre de l’esprit régie par le droit de la propriété intellectuelle.

Notamment, ceci implique à minima une reconnaissance de la paternité du jeu, une rémunération proportionnelle et une définition de l’étendue des droits de représentation et d’exploitation.

Au sein de l’UEJ, ce sujet nous tient particulièrement à cœur et nous y travaillons déjà au sein d’une commission dédiée (Livre blanc du droit d’auteur, relation avec la SAJ, …).

Nous invitons tous les éditeurs à nous rejoindre et à réfléchir sur ce sujet.

Les membres du Conseil d’Administration de l’Union des Éditeurs de Jeux de Société